Accueil Films Cinéma Captives (The Captive) – Atom Egoyan

Captives (The Captive) – Atom Egoyan

0
0
35

  AF5E62C6-DAA8-420A-B465-861688CF4EF6

Note : ⭐️⭐️

Film sorti et vu en 2014, je me permets de reposter la critique que j’avais écrite à l’époque. 

L’affiche est, qu’on se le dise, assez sobre : seul le haut du visage de Ryan Reynolds est visible à travers un rétroviseur intérieur de voiture. Le reste de l’affiche est blanche et quelques inscriptions, dont le titre en l’occurrence, sont de couleur rouge. L’affiche ainsi que la bande annonce de Captives nous promettent un thriller qui prend au cœur et qui va nous transporter vers un ailleurs assez –voire même très- tragique.

Malheureusement, le film ne m’a pas comblé entièrement. Le début était assez lent et le blanc de la neige qui est présent tout au long du film lasse au bout d’un certain temps. La lenteur du début persiste par instances pendant le film. Mais lorsque nous rentrons plus précisément dans l’histoire de l’enlèvement de la fillette, ceci change du tout au tout et cet aspect passe d’ennuyeux à étouffant. En effet, notre cœur bat la chamade à chaque parole du ravisseur, ne comprenant pas ce qu’il cherche. Il joue avec les nerfs des parents mais aussi avec celles des policiers et les nôtres par la même occasion. Nous avons l’impression d’être là, à les espionner, tous sans exception. Nous sommes comme des sortes de voyeurs à notre tour. Ce sentiment gênant persiste pendant un long moment puisque le réalisateur a choisi un montage très intéressant : faire des va-et-vient dans le temps. Il s’est amusé avec l’ordre chronologique comme le ravisseur s’est amusé avec les parents et tout ceci nous oppresse voire nous rend mal à l’aise.

Du coup, oui, nous pouvons dire qu’Atom Egoyan rempli sa part du contrat en nous proposant un thriller intéressant. Mais le bémol est que toute l’intrigue est beaucoup trop concentrée sur Cassandra plutôt que de tenter de nous montrer la portée du travail du ravisseur. En effet, près de dix années passent et nous ne comprenons pas du tout ce qu’il fait de Cass ou bien des enfants qu’il kidnappe. Tout ceci est donc frustrant. De plus, l’élaboration des rôles des autres personnages tels que les deux policiers principaux par exemple, est vraiment très minime, ce qui fait que nous n’avons pas le temps de nous attacher à eux alors qu’ils sont très importants dans le film. Leurs rôles ne sont montrés que superficiellement… Les décors présents dans le film ne sont guères très élaborés, comme si nous devions nous concentrer seulement sur les personnages. Tout ceci est donc dommage. Par contre, les acteurs qui interprètent les parents, Matthew et Tina Lane (Ryan Reynolds et Mireille Enos), je les ai trouvé très pertinents, sincères et on y croyait.

L’intrigue de ce film était donc très intéressante à développer mais malheureusement, Atom Egoyan n’a pas réussi à combler entièrement mes attentes.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par videotech
  • John Wick 3 Parabellum… Y’a comme un hic?

    ATTENTION SPOILERS. Note : ⭐️⭐️ John Wick est mon film préféré depuis des années. En effet…
  • L’Affaire SK1 – Frédéric Tellier

        Note : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Film sorti et vu en 2014, je me permets de reposter la critique que …
Charger d'autres écrits dans Films Cinéma

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Good girls – LA série rafraîchissante de cet été !!

Note : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Salut à toutes et à tous ! Aujourd’hui on se retrouve pour parler de la …